La CCICA demande au gouvernement du Québec d’afficher ses intentions sur l’avenir des Carrefours Jeunesse emploi (CJE).

27 novembre 2014

La Chambre de commerce et d’industrie du Centre-Abitibi demande au gouvernement de démontrer clairement et dans les plus brefs délais ses intentions face aux nouveaux mandats qu’il entend confier aux Carrefours jeunesse emploi (CJE) et par le fait même au Mouvement de la relève d'Amos-région (MRAR).

 

«  La clientèle du MRAR pourrait se voir grandement affectée si l’intention du gouvernement de confier seulement certains mandats aux CJE se confirme. C’est plus du deux tiers des jeunes qui ont actuellement accès aux services de l’organisme qui ne serait plus admissible »  se désole le président de la Chambre de commerce, Normand Gauthier.

 

« Si le tout se concrétise, il sera une fois de plus question d’une décision unilatérale, prise sans tenir compte de la réalité des régions comme la nôtre. Aucune consultation n’a d’ailleurs été tenue dans notre milieu» ajoute monsieur Gauthier.

 

 « Le MRAR prend pourtant une place importante, autant au niveau de l’intervention auprès des décrocheurs que du retour de nos jeunes en région. Qui s’occupera de cette clientèle? La jeunesse sera-t-elle laissée pour compte?» termine Normand Gauthier

 

À propos de la Chambre de commerce et d’industrie du Centre-Abitibi

La CCICA est un organisme à but non lucratif voué à la croissance des entreprises et à la représentation des gens d’affaires membres grâce à des activités de réseautage et de formation, à l’animation de comités et à la mise en œuvre de partenariats avec les organismes de développement économique. Elle regroupe près de 400 membres provenant de l’ensemble du territoire de la MRC d’Abitibi.

©2018 Chambre de Commerce et d'Industrie du Centre-Abitibi • Contactez-nous • Catégories • Plan du site • Propulsé par GNAK.CA
Retour
Partager