Plan d’aide fédéral à l’industrie du bois d’œuvre

8 juin 2017

Amos, le 7 juin 2017 – « Le plan d’aide fédéral à l’industrie du bois d’œuvre permettra aux entreprises qui subissent les conséquences du conflit commercial avec les États-Unis de traverser celui-ci avec davantage d’outils », affirment Stéphane Forget, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et Normand Gauthier, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Centre-Abitibi (CCICA).

La FCCQ et la CCICA ont réclamé à de nombreuses reprises l’implantation de mesures ciblées, telle que l’instauration d’un programme de garanties de prêt, pour atténuer les secousses de ce nouveau chapitre du contentieux sur le bois d’œuvre en permettant aux entreprises exportatrices d’assumer l’imposition de droits compensateurs et de continuer de vendre leurs produits sur le marché américain.  Elles saluent les mesures visant la diversification des marchés et des produits de l’exploitation forestière qui favoriseront l’innovation et la recherche de nouveaux marchés d’exportation.  Elles soulignent également les mesures de soutien pour atténuer les pertes d’emploi qui pourraient survenir dans les secteurs qui pourraient connaître une baisse des activités.

« Après des années difficiles dans le secteur forestier, on ressent aujourd’hui un intérêt marqué de la part d’entrepreneurs qui veulent en connaître plus sur cette industrie. Rappelons-nous que cette industrie demeure une base non négligeable de l’économie du territoire de la MRC d’Abitibi.  Les industries forestières comme Forex, Produits Forestiers Résolu, Matériaux Blanchet, Scierie Landrienne, pour ne nommer que celles-ci emploient plus de 1 000 personnes. Ceci aura aussi un impact important sur l’activité des nombreux fournisseurs de produits et de services qui gravitent autour des entreprises forestières. » explique M. Gauthier, président de la CCICA.

La FCCQ et la CCICA invitent le gouvernement fédéral à travailler avec le gouvernement du Québec, qui l’a précédé dans la mise en place d’un programme d’aide à l’industrie québécoise, afin de développer des mesures qui soutiendront spécifiquement les entreprises de la province.  La FCCQ et la CCICA rappellent de plus que le Québec a fait preuve d’innovation en adoptant un nouveau régime forestier en 2013. Ce régime offre une réponse et des solutions aux contraintes commerciales qui sont sources de conflits depuis des décennies avec les États-Unis.

À propos de la Chambre de commerce et d’industrie du Centre-Abitibi

La Chambre de commerce et d’industrie du Centre-Abitibi est un organisme à but non lucratif voué à la croissance des entreprises et à la représentation des gens d’affaires membres grâce à des activités de réseautage et de formation, à l’animation de comités et à la mise en œuvre de partenariats avec les organismes de développement économique. La CCI Centre-Abitibi représente près de 400 entreprises provenant de la MRC d’Abitibi.

À propos de la FCCQ

Grâce à son vaste réseau de plus de 140 chambres de commerce et 1 200 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 60 000 entreprises et 150 000 personnes d’affaires exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.

- 30 –

Renseignements :

CCICA

Chambre de commerce et d’industrie du Centre-Abitibi

550, 1re Avenue Ouest – Amos

819 732-8100

 

FCCQ

Marie-Odile Pinet

Conseillère aux communications

Fédération des chambres de commerce du Québec

514-844-9571, poste 3227

Cell. : 514 577-9426

©2018 Chambre de Commerce et d'Industrie du Centre-Abitibi • Contactez-nous • Catégories • Plan du site • Propulsé par GNAK.CA
Retour
Partager